Banniere
Banniere
accueil
accueil
 Concert à Montgilbert 



Le château de Montgilbert a replongé le samedi 11 août dans le Moyen-Âge, à l'occasion de la fête médiévale organisée par les bénévoles de l'association Rempart. Cet été encore, des jeunes s'emploient à la restauration de cette forteresse construite vers le XIII e siècle avant de tomber en ruines après la Révolution. Ces mêmes bénévoles avaient délaissé pelles, marteaux, truelles et fil à plomb pour redonner son âme féodale à la bâtisse. Vêtus de costumes médiévaux, ils ont conduit la centaine de spectateurs dans l'enceinte du château, leur faisant découvrir les murs très épais des tours en restauration, les meurtrières, l'oubliette, la chapelle et autres pièces. L'arrêt devant la tour du Diable a donné des frissons à certains visiteurs, lorsque le guide leur a raconté l'histoire du baron qui vendit son âme au diable en échange de la richesse et de la puissance sur cette terre. Mais à la mort du châtelain, par une nuit de pleine lune, le démon vint récupérer son dû. Comme le baron refusa de le lui rendre, le diable devint rouge de colère et une lutte opposa au sommet de la tour les deux protagonistes. Il n'y eut ni vainqueur, ni vaincu. Depuis ce temps-là, le diable, toujours furieux, revient chaque nuit de pleine lune sur les lieux. Et le guide de préciser : « Ces nuits-là, il est dangereux de s'aventurer à Montgilbert. Avec le diable, on ne sait pas ce qui peut arriver. Certains visiteurs ont tenté le coup : ils auraient entendu les chocs des épées du diable et du baron ». Après les visites guidées du château, le public a eu droit à un concert, assuré dans le cadre du Festival des Monts de La Madeleine par Olivier Lenoir, percussionniste et Jean Daniel Talma, flûtiste. Les deux artistes ont joué des compositions à caractère médiéval avec des instruments ancestraux, à l'ombre d'un merisier.






© Copyright 2011 -- Réalisation et Design Trifiro-Développement -- Contenu du site Internet Responsables Communication de la Mairie de Ferrières sur Sichon --