Banniere
home
Banniere
accueil
accueil
 Le tacot s'invite au Rallye...

Malgré la pluie ... ils sont prêts pour de belles découvertes ...
Il faisait un temps plus digne de la Toussaint que du 1er juillet pour la onzième édition de ce rallye promenade en voitures particulières. Malgré cela, 8 équipages s’étaient inscrits, rassemblant 32 personnes, pour faire un saut dans le passé.

 

Mettre en valeur les ouvrages de toutes sortes réalisés pour la mise en service, en 1912, de deux tronçons de ligne des chemins de fer du centre au sein du département de la Loire, était le thème retenu par les organisateurs pour fêter leur naissance il y a un siècle, et qui a changé la vie des Monts de la Madeleine et de la Montagne Bourbonnaise. En effet, en à peine deux années, on pouvait tout d’un coup rallier soit Vichy soit Roanne, à partir de ces deux contrées .

 

Il fait 11°, quand peu après 9 h et avec un peu de retard (maquillage d’une future grand’mère oblige) un départ virtuel est donné depuis Ferrières, en direction de la gare de Lavoine–Laprugne, joliment et récemment rénovée, lieu du départ réel.

Un peu en-deçà de l’ancien quai, les équipages sont libérés. Cap sur le viaduc des Peux et ses 6 arches au-dessus de la Besbre. Pour la vue sur le bourg de Saint-Priest-la-Prugne, il faudra revenir… Qu’importe le chemin est désormais connu. Chacun a pu admirer le travail des ferronniers de l’époque pour fabriquer les 148 barrières protégeant du vide.

 

Un détour par Calinon pour retrouver la ligne du tacot, sa maison typique en bord de l’ancienne voie, et emprunter celle-ci jusqu’à la gare de Saint-Priest-la-Prugne. Un petit jeu d’adresse pour se réchauffer – il fait 10° - et on repart sur la ligne jusqu’à  Vial où la route se détourne de notre objectif que nous retrouvons près du hameau d’Empuré et surtout à la gare de La Tuilière dont les abords ont été nettoyés. Pour nous, qui sait ? Un détour vers l’arrière bourg de ce village où l’on ne va jamais puisque la route le snobe, et, où se déroule un jeu de boules.

 

En route maintenant pour Saint-Just-en-Chevalet où nous pénétrons par une route peu conventionnelle pour rejoindre plus directement la gare transformée aujourd’hui en bureaux. Une courte visite dans le nouveau Saint-Just et une plus longue dans le bourg haut avec son château et sa chapelle où est conservé le cœur d’Anne d’Urfé. Il est midi passé et le temps s’est bien radouci. Ouf !

La destination suivante conduit à Juré, où la route plonge lorsqu’on arrive et nous cache le trésor vieux d’un siècle : un beau viaduc de 9 arches, en courbe, que nous empruntons et qui précède la gare de 200 mètres environ.

L’église du village vaut également le détour avec un détail insolite sur son toit et un mobilier en marbre blanc : un pur étonnement ! C’est maintenant la bifurcation de Crémeaux que nous prenons et laissons, comme le tacot, celle de Grézolles. Voici la gare qui abrite une résidence secondaire et à quelques encablures, le bourg avec sa massive église-porche, hélas toujours fermée.

 

Il est bien plus de 13 h et il faut faire un petit saut jusqu’à Luré pour trouver un espace verdoyant réservé pour la pause pique-nique. Encore une petite dizaine de kilomètres qui permettent de découvrir la gare du village avec sa plaque émaillée avisant les voyageurs du danger si l’on traverse les voies et, juste en arrivant sur Saint-Polgues, le fameux viaduc de 273 mètres en courbe, avec ses 16 arches que nous ne pouvons malheureusement pas approcher en raison des intempéries récentes qui ont provoqué la fermeture des voies de circulation aux alentours. Le rallye a pris fin à la gare de Saint-Polgues, nœud ferroviaire important jadis.

 

Sur le chemin du retour, ont eu lieu la visite récréative de la machinerie du moulin de l’Auberge  de Juré et la dégustation du cidre fabriqué localement .

En fin d’après-midi, l’Auberge du Sichon était le point de rassemblement des participants pour la proclamation des résultats et la remise des récompenses autour du pot de clôture et suivies d’un buffet froid pour qui le désirait.

C’est l’équipage Geneste – Diot (Désertines - San Diego) qui a terminé premier de ce rallye promenade devant le couple Diot (Varennes sur Allier).



Pour voir les photos de ce 10 ème rallye de l'Association Ferrières Demain, ouvrez le diaporama en haut à gauche de cette page.
.
 

Les participants lors de la visite du moulin de l'auberge du moulin de Juré

 


 



© Copyright 2011 -- Réalisation et Design Trifiro-Développement -- Contenu du site Internet Responsables Communication de la Mairie de Ferrières sur Sichon --