image description image description image description image description image description image description
home
Banniere
accueil
accueil
Dernière mise à jour du site : 13 septembre 2019


  Bienvenue à Ferrières sur Sichon ! 

A vingt-cinq kilomètres de Vichy et au carrefour des anciennes provinces du Bourbonnais, de l’Auvergne et du Forez, FERRIERES SUR SICHON, dans le cadre verdoyant de sa campagne environnante, le charme d’un petit bourg accueillant et sympathique qui ne manque pas d’attraits.


Pierre Encize, érudit local, a écrit  " l’histoire de FERRIERES se perd dans la nuit des temps… ". Ici, gours, grotte, rochers, bois et châteaux dévoilent légendes et mystères.

Le village tirerait son nom des ouvriers forgerons qui, en cet endroit, auraient bâti barrage, fonderie et forge pour exploiter le minerai de fer.

Certains objets du site archéologique du hameau de Glozel, datés par la technique du carbone 14 ou par thermoluminescence, attestent la présence de l’homme aux environs de  Ferrières de nombreux siècles avant notre ère.

Village à vocation agricole et forestière avec son commerce et son artisanat, FERRIERES se tourne aujourd’hui vers le tourisme vert avec son arboretum, son moulin, ses sentiers de randonnées.                                                                                                                                                                                                           

 L'image de la semaine ... 

 

 

  Lundi 2 septembre 2019 

 

  L'heure de la rentrée a sonné !



 La photo mystère ... 

 

 

Merci à celles et ceux qui voudront bien se creuser les méninges pour réveiller leurs souvenirs et nous permettre d'identifier la personne qui se trouve sur cette photo. Vous ferez probablement le bonheur de quelques visiteurs de ce site.
               
Merci de nous transmettre vos informations à cette adresse courriel :
ferrieres.siteweb@gmail.com

Retrouvez les précédents clichés dans la rubrique "photos mystères" du site !

  L'actualité du moment ...

Une rentrée chahutée par les parents d'élèves !

Les enfants à peine installés pour une nouvelle année scolaire, les parents d'élèves ont occupé l'entrée de l'établissement ce jeudi 5 septembre afin de déplorer la carence des moyens pédagogiques attribués à l'école de Ferrières. «Le compte n'y est pas. Il manque un poste», s'exaspère Claudine MONDIERE déléguée des parents d'élèves. «Deux enseignants pour un effectif de 48 élèves répartis sur huit niveaux pédagogiques, c'est inacceptable».



Fil d'Actu.

Lundi 9 septembre : Bien décidés à réclamer un troisième poste, les parents d'élèves ont fait part de leur mécontentement à l'inspectrice de la circonscription qui s'est rendu à l'école.

Mercredi 11 septembre : Les parents d'élèves qui n'ont pas obtenu satisfaction pour obtenir un 3ème poste ont pris la décision de poursuivre leur mouvement. Ils seront présents à l'école jeudi et vendredi de 9h et 13h. Par ailleurs, ils rencontreront la députée, Bénédicte PEYROL le lundi 16 septembre 2019.

 Q’un nouviau va Farrère*... 

 

 Vendredi 27 septembre :  Prorogation de l'arrêté de déviation pour les travaux de reprise d’un talus sur la RD 995 ...

La circulation de tous les véhicules demeure interdite jusqu'au 27 septembre 2019 sur la RD995 à hauteur du "Gué Chervais". La circulation est déviée dans les deux sens par les RD49, RD7 et RD62.

 

 

 Lundi 23 septembre :   Les deux ateliers Gym Douce et Gym Pilates pour les + de 55 ans animés par Karine MARRE reprennent à la salle des fêtes.

 

 

 Lundi 16 septembre :  L'Inter Clubs des aînés se réunira à Ferrières !

 

 

 Jeudi 12 septembre :  Les P'tits Mozart font leur rentrée !

 

 

 Mercredi 11 septembre :  L'activité gym d'entretien - step - fitness fait sa rentrée. Les séances se tiennent tous les mercredis de 18h30 à 19h30. Les rencontres ont lieu à la salle des fêtes. Pour plus de renseignements, il est possible de contacter Odile CHAUFFRIAS au 07.81.23.30.92.

 

 Mardi 10 septembre :  A 19h, le conseil municipal s'est réuni la salle de réunion de l'ancienne mairie. L'ordre du jour de cette réunion est à lire à la rubrique "Mairie / Les réunions du conseil" du site.

 

 Samedi 7 et dimanche 8 septembre :   Le championnat de France de tire à la corde se tenait à Haut-Bocage. Retour en images sur ces olympiades où les Farréraudes ont brillé en obtenant la deuxième place sur le podium.

 

 

Le palmarès. Catégorie femmes : victoire des Raid cord devant Ferrières-sur-Sichon et Andelaroche. Catégorie hommes (plus de 640 kg) : victoire des Raid cord devant Barrais Bussolles et La Chapelle. Catégorie hommes (moins de 640 kg) : victoire de Verneix devant Raid cord et Les Deux Saints. Catégorie mixte : victoire de La Chapelle devant les Jeux bretons Casson et Raid cord

 

  Vendredi 6 septembre :  La section patchwork de l'association Ferrières Demain, a repris ses activités tous les vendredis, de 9h à 11 heures 30 à la salle du 1er étage de l'ancienne mairie. Pour cette saison 2019-2020, les responsables invitent les personnes qui souhaitent découvrir cette activité à venir rejoindre le groupe.

 

 Dimanche 1er septembre :  Ferrières-sur-Sichon a fêté comme il se doit son saint patron, Saint-Fiacre. Moine d'origine irlandaise. Il a vécu au VIIème siècle, dans la vallée de Brie. Spécialement honoré par les jardiniers, les maraîchers, fleuristes et agriculteurs, ce moine défricheur transforma son ermitage pour les pauvres qu'il nourrissait des fruits et légumes qu'il cultivait pour eux. On lui attribue aussi des pouvoirs de guérisseur. Comme le veut la tradition, ce premier dimanche de septembre s'est déroulée la messe, à l'issue de laquelle, en procession, le port de la statue du Saint patron a été assuré, sur la place de l'église. Prières et chants ont marqué cette cérémonie religieuse présidé par la Père Albin, en vacances au Mayet de Montagne. La messe s'est achevée par la bénédiction de l'assistance, par le prêtre et le verre de l'amitié, offerts par le Comité des Fêtes.



 

 Dimanche 1er septembre :  Un nouveau curé pour la paroisse ... Le Père Jean-Philippe MORIN curé de la paroisse Notre Dame de l'Alliance est désormais vicaire général du diocèse de Moulins. Il est remplacé le 1er septembre 2019 par le Père Benoît de MASGONTIER qui devient le nouveau curé de la paroisse Notre Dame de l'Alliance.

 

 

 Dimanche 1er septembre :   HOMMAGE AUX RESISTANTS DE LA MONTAGNE BOURBONNAISE

Dimanche 1er septembre, l'hommage a été marqué par plusieurs cérémonies officielles sur quatre sites, ponctuées de dépôts de gerbes de fleurs au pied des stèles, allocutions, minutes de silence, sonneries aux morts, chants des Partisans et La Marseillaise.
 
Stèle du Cluzel (Le Mayet). Jean-Paul Bargoin, adjoint au maire  du Mayet, a relaté l'arrestation de Claude Mondière, à Lavoine, le 24 juin 1944, jour du baptême de sa fille, ralliant à pied, encadré par des SS, la colonie de La Roche, au Mayet, pour être ensuite fusillé, ici dans le bois du Cluzel, où son corps fut retrouvé le 12 septembre 1944.

Stèle Tachon (La Chabanne). Dépôt de gerbes par l'ANACR de Vichy et la municipalité de La Chabanne devant la stèle érigée sur les lieux mêmes où fut tué tragiquement, le 29 août 1944, le jeune Tachon, âgé de 25 ans.

Stèle Riboulet (Ferrières). Henri Diot a rappelé l'arrestation de François Riboulet, résistant, le 22 septembre 1944, alors qu'il revenait d'assister aux obsèques d'un ami. Déporté en Allemagne, il est décédé au camp de Buchenwald le 13 mai 1945.



 
ALLOCUTION STELE FRANCOIS RIBOULET 1ER SEPTEMBRE 2019

Mesdames, Messieurs, chers Amis de la Résistance,

Dans le Journal Officiel publié le 17 août 1955, on peut lire cet extrait du décret en date du 6 août, portant nomination dans la Légion d'Honneur :
« Sont nommés dans l'Ordre national de la Légion d'Honneur, au grade de Chevalier à titre posthume : Riboulet François, lieutenant
Magnifique patriote, membre des Forces Françaises de l'Intérieur. Arrêté pour faits de résistance le 22 novembre 1943 a été interné jusqu'au 17 janvier 1944 puis déporté le 18 janvier 1944 dans un camp de concentration où il est mort glorieusement pour la France le 13 mai 1944 »
Nous sommes rassemblés devant cette stèle, érigée à quelques pas de la maison où il vécut, dans la rue principale du bourg, qui porte son nom, afin de rendre un hommage à celui qui fut un héros, un martyr et un exemple que nous ne devons surtout pas oublier.
Lundi 22 novembre 1943, ce jour-là, une partie de la population de Ferrières était rassemblée à l'église à l'occasion des obsèques d'un de ses habitants, Monsieur Sertonget. François Riboulet était parmi l'assistance et ne se doutait pas du drame qui se nouait en même temps, à son domicile. Depuis 11h, trois agents de la Gestapo accompagnés d'un interprète, sans doute informés par un dénonciateur, l'attendent pour l'arrêter. Le piège était inexorable. François Riboulet était un personnage clé de la Résistance en Montagne Bourbonnaise. C'est chez lui que se rencontraient les chefs des maquis environnants, et son fils Jean-Baptiste était lui-même impliqué dans le réseau des « Petites Ailes », et fabriquait des postes émetteurs-récepteurs pour les Résistants avec Roger Kespy, dit « Favard » puis« Mesmin », à son domicile de Vichy. Il y était d'ailleurs ce jour-là et évita à coup sûr d'être lui-même arrêté.
Emmené à Vichy pour interrogatoire, François Riboulet est interné, puis transféré à la sinistre prison de la Mal-Coiffée à Moulins jusqu'au 17 janvier. Il est ensuite déporté à Buchenwald où il devient le numéro de matricule 40353. Il restera au camp central jusqu'à son décès le 13 mai 1944.
Il fait partie des 56 000 victimes sur 250 000 prisonniers de ce camp dont le nom même est synonyme d'horreur et de barbarie.
Assurément, François Riboulet ne méritait pas un tel sort tragique. Il était un brave homme, dans le meilleur sens du terme. Enfant de Ferrières où il est né en 1886,  il acquiert une formation de menuisier-charpentier auprès de son père.
Lorsqu'il est recensé, en 1906, il exerce le métier de coiffeur et aussi de musicien.
En 1909, à Ferrières sur Sichon, il fonde la fanfare l'Amicale qui compte une quinzaine de musiciens dont il est le directeur .
Pendant la guerre 1914-1918, il est affecté comme coiffeur, en décembre 1914, puis musicien, en novembre 1916 et partira en Orient, en décembre de la même année. Evacué d'Orient, il est hospitalisé à Saint Mandrier, fin septembre 1917.
A la fin de la guerre, il s'installe coiffeur au bourg. En 1919, il sera élu conseiller municipal puis, à partir de 1925, adjoint au maire. Excellent trompettiste, il composait lui-même et dirigera, à nouveau, l’Amicale Fanfare de Ferrières sur Sichon.
C'est cet altruisme, et son amour profond pour la Patrie qui le poussent sans hésitation à entrer dans la Résistance dont il devient, nous l'avons dit, un élément incontournable dans la région.
Il a eu la lucidité nécessaire pour analyser la situation dans les années 40, croire en une victoire possible contre l'envahisseur, et s'opposer à la politique du Maréchal Pétain de plus en plus à la botte des nazis.
Il a eu le courage de refuser la défaite, l'occupation et le pillage de notre territoire, la honte de la collaboration.
Il a choisi de résister pour rétablir la République, la justice, la dignité de l'Homme.
Sa droiture et ses convictions l'ont conduit au sacrifice suprême.
François Riboulet devait être un père bienveillant, un mari attentif, un conseiller municipal et un adjoint soucieux du bien-être de ses concitoyens. Il a sans aucun doute laissé un grand vide dans sa famille et son entourage. Quelle immense tristesse a dû ressentir son épouse lorsqu'un compagnon survivant de Buchenwald lui a rapporté l'alliance que lui avait confiée François. Et on comprend le désir de vengeance qu'a éprouvé son fils Jean-Baptiste, lui aussi très impliqué dans la Résistance, contre celui qui fut à l'origine de l'arrestation de son père.
Nous n'en sommes plus au temps du ressentiment, même si rien ne doit être oublié. Une stèle, une plaque sur la maison, une rue à son nom, est-ce donc tout ce qu'il reste de François Riboulet ? Assurément, non. Son combat et son martyr n'auront pas été vains, comme n'a pas été vain le sacrifice de tous les Résistants. Ceux qui ont eu le courage de dire NON à l'ordre imposé par les nazis et le gouvernement complice de Pétain ont, non seulement participé efficacement à la victoire et à la libération, mais aussi au rétablissement des valeurs de la République, qui constituèrent le socle du programme du Conseil National de la Résistance, et aujourd'hui le ciment de notre système social et politique. Ils sont l'honneur de la France, un exemple pour les jeunes générations pour lesquelles ils se sont battus, nous devons encore chaque jour, et particulièrement dans le contexte actuel inquiétant à bien des égards, nous appuyer sur les valeurs qui les animaient, pour la liberté, pour la paix, pour la dignité de l'Homme, ne pas oublier ces temps pas si lointains.
Pour terminer, je vous laisse méditer ces paroles de William Shakespeare
« La mémoire est la sentinelle de l'esprit, mais il arrive que la sentinelle s'endorme et pire, qu'elle ferme les yeux. »
Mesdames, Messieurs, je vous remercie de votre attention.

   
Stèle du Caco (Lavoine).
Joseph Blethon, président du Comité des 80 parlementaires, puis Jacky Laplume, président départemental de l'ANACR ont insisté sur le devoir de mémoire et souhaité plus de fraternité entre les peuples. Accompagnées de Jean-Dominique Barraud, maire de Lavoine, deux jeunes filles du village ont lu, pour conclure ces cérémonies, le poème « Liberté » de Paul Eluard.

Un repas à l'Auberge des Bois Noirs a clos cette journée du souvenir.


 Samedi 31 août :  Nikita père et fille remportent le tournoi de " pétanquille " !
Le quatrième tournoi de " pétanquille " organisé par " Les Amis du Four à Chaux " a vu s'affronter une dizaine de doublettes sur l'esplanade des pompiers à Ferrières sur Sichon. Les parties se sont déroulées dans un état d'esprit très convivial, que les orages aussi soudains que violents n'ont pas altéré. La buvette a été un refuge apprécié, et les flaques n'ont pas empêché le déroulement de parties très disputées. Après trois parties de pétanque, c'est un parcours de quilles sur le modèle de celui des Grands Jeux de la Montagne Bourbonnaise qui a départagé les concurrents. La doublette formée par Nikita père et fille s'est montrée la plus homogène et a réalisé le meilleur total, soit 88 points, suivie de la paire farréraude constituée de Pascal et Laurent (84), puis de celle associant Jean-Claude et Pitch (76).

 


 

Le classement s'est établi comme suit :

Nikita père et fille (Busset): premier prix, deux planchas.
Pascal et Laurent (Ferrières): deuxième prix, deux sorbetières.
Pitch et Jean-Claude (Ferrières): troisième prix, deux bouteilles d'apéritif.
Chaque équipe s'est vu remettre un lot de valeur et à la pesée de la rosette c'est « Moineau » qui s'est montré le plus précis (à 2g près).

 


 

Quelle que soit la performance réalisée, chacun a vécu une bonne après-midi de détente et s'est promis de revenir l'an prochain, avec l'ambition de faire encore mieux.


 Samedi 24 & dimanche 25 août :  30 bénévoles en action à l'occasion du passage des cyclistes de l'IRONMAN Vichy 2019 !


 Samedi 17 août :  Les amis du four à chaux font la fête !
C'est une tradition bien ancrée maintenant pour les habitants de la rue François Riboulet que de se réunir le troisième samedi d'août pour un repas convivial.  Ils étaient une trentaine réunis sur l'esplanade des pompiers, recouvrant aujourd'hui ce qui était une importante carrière de calcaire, avec deux fours produisant  une chaux réputée dans toute la région. Les fours sont maintenant éteints, les tirs de mine ne retentissent plus dans le bourg, on ne croise plus les chaufourniers aux visages blanchis au milieu desquels luisaient des regards harassés.
Cette nostalgie de temps pas si lointains n'a pas empêché les joyeux convives de savourer un copieux repas, terrines de gibier, salades mélangées, rouelle de porc, légumes variés, salade de fruits à midi,  ailerons de poulet épicés, fromages d'Auvergne et tarte aux pommes en soirée, avec à la suite des petits canards indispensables à une bonne digestion.
Chacun a pu, tout au long de la journée, et jusqu'à tard dans la nuit, se mesurer à la pétanque, ou échanger des souvenirs que les plus anciens, Paulette, Jeaninne et Henri ont agrémenté d'anecdotes savoureuses.  Quant à la plus jeune des convives, Priscilla, elle reçut les félicitations de la bouche du Président « Pitch » pour sa réussite au brevet et son titre de vice-championne de France de rameur indoor obtenu à Paris au cours de l'année scolaire.
C'est donc fermement décidés à se retrouver au même endroit dans un an, pour la dixième édition de la fête des « Amis du Four à Chaux », que les participants se sont quittés après un dernier repas le dimanche à midi.
Les Amis du Four à Chaux organisent le quatrième concours de « pétanquilles » le samedi 31 août sur l'esplanade des pompiers. Vous êtres cordialement invités à venir vous mesurer à ces jeux d'adresse auxquels brillent nos représentants aux Grands Jeux de la Montagne Bourbonnaise.

 



  Dimanche 11 août :  Les synyas Farrérauds ont pris part au 31ème Championnat d'Allier de Tir à la Corde à Arfeuilles. La lutte a été très serrée tant chez les hommes que chez les dames.

Dans le grand tournoi, coup double pour Louroux-Hodement. L'équipe masculine s'est imposée devant Cusset et l'équipe féminine devant Bellerive-sur-Allier. En consolante, chez les hommes, c'est Châtel-Montagne qui a gagné face à Ferrrières-sur Sichon et, chez les filles, La Chapelle l'a emporté devant Le Verniex.

 


 Samedi 10 août 2019 :  L'association de Montgilbert a organisé une fête au château de Montgilbert en association avec le Festival des Monts de la Madeleine.

 

 Vendredi 9 août :  L'Association pour le Don du Sang Bénévole de la Montagne Bourbonnaise a organisé au Mayet-de-Montagne, salle de la Boulaire, une collecte de sang en partenariat avec l'Établissement Français du Sang (EFS).Elle a réuni 51 donneurs dont 4 nouveaux.

 

 

  Dimanche 4 août :  La Chabanne a accueilli les 54èmes Grands Jeux de la Montagne Bourbonnaise. Les athlètes, encouragés par plus de deux mille spectateurs, se sont affrontés dans les cinq épreuves organisées.
Au tir à la corde, les gros bras de Châtel-Montagne ont remporté l'épreuve face à La Chapelle. En consolante, les athlètes de Ferrières l'ont emporté face à Busset.
Au jeu de quilles, Ferrières est monté sur la première marche du podium en abattant 106 quilles devant Molles (99) et La Chapelle et La Chabanne, ex aequo (93).
L'épreuve des bûcherons a été remportée par Arfeuilles en 3'32''.
Dans les jeux réservés aux jeunes, le duo d'Arfeuilles a été le plus rapide dans la construction de la loge du sabotier et les pêcheurs de La Chabanne, les plus adroits pour sortir les farios du Sapey.



 

Le palmarès. Classement général : 1. Châtel-Montagne, 55 pts ; 2. Arfeuilles, 53 pts ; 3. Laprugne, 50 pts ; 4. Ferrières-sur-Sichon, 49 pts 5. ex aequo, La Chabanne et La Chapelle, 48 pts ; 7. Molles, 47 pts ; 8. La Guillermie, 46 pts ; 9. Le Breuil, 40 pts ; 10. ex aequo, Le Mayet-de-Montagne et Saint-Nicolas des Biefs, 34 pts ; 12. ex aequo, Nizerolles et Lavoine, 31 pts ; 14. Busset, 19 pts ; 15. Le Vernet, 18 pts.
Classement des communes invitées. 1. Saint-Bonnet des Quarts, 32 pts ; 2. Saint-Pierre Laval, 25 pts ; 3. Andelaroche, 17 pts ; 4. Lachaux, 15 pts.




La 55ème édition des Grands Jeux se tiendra le dimanche 2 août 2020 à Châtel-Montagne.

 



 C'est bon à savoir ... 

 




Pour ce 96e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, de nombreuses cérémonies ont eu lieu sous un temps maussade, et même pluvieux pour beaucoup. Cela n'a pas empêché la population de se rendre en nombre aux commémorations pour rendre hommage aux soldats morts pendant la 1ère Guerre Mondiale, aux côtés des élus des communes, mais aussi des associations des anciens combattants avec les portes drapeaux.

Dans chaque commune, dépôt de gerbe, minute de silence, Marseillaise... ont ponctué cette commémoration de l'armistice du 11 novembre, entamée par la lecture du message du Ministre Kader Arif, ministre délégué auprès du Ministre de la défense, chargé des anciens combattants.

Une journée de mémoire pour rendre hommage aux soldats morts pendant la 1ère Guerre Mondiale. - See more at: http://www.hauteprovenceinfo.com/article/11/11/2013/les-communes-ont-commemore-larmistice-du-11-novembre-1918/3379#sthash.Z79s00WB.dpuf

En cette année 2014, cent ans après le début de la Grande Guerre, la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 prend une autre dimension…

- See more at: http://www.hauteprovenceinfo.com/article/11/11/2014/les-communes-des-alpes-de-haute-provence-ont-commemore-larmistice-du-11-novembre/5289#sthash.MnJYbkPs.dpuf

Comme partout en France, les communes des Alpes-de-Haute-Provence ont commémoré l'Armistice de la 1ère Guerre mondiale en ce 11 novembre, de Manosque à Barcelonnette, en passant par Malijai, Montfuron, Pierrevert, Saint-Julien-du-Verdon... Les communes se sont souvenues de leurs enfants morts pour la France sur les champs de bataille que ce soit du côté de Verdun, de la Somme, ou ailleurs...

Pour ce 96e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, de nombreuses cérémonies ont eu lieu sous un temps maussade, et même pluvieux pour beaucoup. Cela n'a pas empêché la population de se rendre en nombre aux commémorations pour rendre hommage aux soldats morts pendant la 1ère Guerre Mondiale, aux côtés des élus des communes, mais aussi des associations des anciens combattants avec les portes drapeaux.

Dans chaque commune, dépôt de gerbe, minute de silence, Marseillaise... ont ponctué cette commémoration de l'armistice du 11 novembre, entamée par la lecture du message du Ministre Kader Arif, ministre délégué auprès du Ministre de la défense, chargé des anciens combattants.

Une journée de mémoire pour rendre hommage aux soldats morts pendant la 1ère Guerre Mondiale. - See more at: http://www.hauteprovenceinfo.com/article/11/11/2013/les-communes-ont-commemore-larmistice-du-11-novembre-1918/3379#sthash.Z79s00WB.dpuf

En cette année 2014, cent ans après le début de la Grande Guerre, la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 prend une autre dimension…

- See more at: http://www.hauteprovenceinfo.com/article/11/11/2014/les-communes-des-alpes-de-haute-provence-ont-commemore-larmistice-du-11-novembre/5289#sthash.MnJYbkPs.dp
 Activités régulières ... à Ferrières 

 

Le coin des producteurs locaux :  le mercredi soir (de 17h à 19h place de la Poste) ... les producteurs locaux vous attendent ...

 

Patchwork :  le vendredi de 9h à 11h30 à l'ancienne mairie (salle du 1er étage / ancienne mairie), sauf vacances scolaires

Ateliers Gym Douce et Gym Pilates pour les + de 55 ans :  le lundi de 14h à 15h Gym Douce et de 15h à 16h Gym Pilates à la salle des fêtes  (Karine MARRE - animatrice tél. 06 28 43 77 12 ou Codep EPGV tél. 04 73 34 49 12)

Club de l'Amitié : l'après-midi, le 2ème jeudi du mois dans les locaux du club, place de l'église

Gym d'entretien - Step - Fitness : le mercredi de 18h30 à 19h30 à la salle des fêtes (Contact : Odile Chauffrias tél. 07 81 23 30 92)

Théâtre pour enfants : avec cours les mercredis, de 16 h 30 à 18 heures, salle du théâtre des masques à Ferrières. Au tarif de 110 € / an. Pour tous renseignements complémentaires et inscriptions : Centre Social de la Montagne Bourbonnaise, Tél. 04.70.59.71.42, csr.montagne-bourbonnaise@wanadoo.fr

Théâtre pour adultes : avec cours les mercredis, de 19 h 30 à 21 heures 30, salle du théâtre des masques à Ferrières. Au tarif de 110 € / an. Pour tous renseignements complémentaires et inscriptions : Centre Social de la Montagne Bourbonnaise, Tél. 04.70.59.71.42, csr.montagne-bourbonnaise@wanadoo.fr

Danse Africaine : le vendredi à la salle des fêtes ou au théâtre des masques de 19h à 20h (cour animé par Franck BITEMO, danseur, chorégraphe et musicien)

Chorale " Les Grenouilles " : avec l'Association " Les P'tits Mozart " les répétitions se déroulent tous les jeudis soir hors vacances scolaires, à partir de 20h30 à l'ancienne mairie (salle de musique)

Musique : cours le jeudi et le vendredi après-midi à l'ancienne mairie (salle de musique), sauf pendant les vacances scolaires
                                 
Pour plus de renseignements sur l'ensemble de ces activités vous êtes invités à consulter la rubrique " Loisirs / Les activités " du site. 

Ferrières sous l'objectif des photographes 


Afin d'agrémenter ce site avec des photos numériques, nous sommes preneurs de vos clichés mettant en valeur FERRIERES … son bourg, ses paysages, son patrimoine …

                               
Une évolution « au gré des saisons » serait un plus. Merci de nous transmettre vos photos libres de droit à cette adresse courriel : ferrieres.siteweb@gmail.com

                        
Photos Claudie COGNET

 Statistiques de fréquentation du site 

Au 1er.9.2019 depuis la création du site en janvier 2011 :

Nb d'utilisateurs : 70 068
Nb de sessions : 187 642
Durée moyenne des sessions : 1 minutes 58
(Source : Google Analytics)


 



© Copyright 2011 -- Réalisation et Design Trifiro-Développement -- Contenu du site Internet Responsables Communication de la Mairie de Ferrières sur Sichon --