image description image description image description image description image description image description
home
Banniere
accueil
accueil
Dernière mise à jour du site le 15.8.2018         Nombre de visites : 144 429 au 4.12.2017

Bravo les Bleus !!  - Bravo la France !!

 Bienvenue à Ferrières sur Sichon ! 

A vingt-cinq kilomètres de Vichy et au carrefour des anciennes provinces du Bourbonnais, de l’Auvergne et du Forez, FERRIERES SUR SICHON, dans le cadre verdoyant de sa campagne environnante, le charme d’un petit bourg accueillant et sympathique qui ne manque pas d’attraits.



Pierre Encize, érudit local, a écrit  " l’histoire de FERRIERES se perd dans la nuit des temps… ". Ici, gours, grotte, rochers, bois et châteaux dévoilent légendes et mystères. Le village tirerait son nom des ouvriers forgerons qui, en cet endroit, auraient bâti barrage, fonderie et forge pour exploiter le minerai de fer. Certains objets du site archéologique du hameau de Glozel, datés par la technique du carbone 14 ou par thermoluminescence, attestent la présence de l’homme aux environs de  Ferrières de nombreux siècles avant notre ère. Village à vocation agricole et forestière avec son commerce et son artisanat, FERRIERES se tourne aujourd’hui vers le tourisme vert avec son arboretum, son moulin, ses sentiers de randonnées.



 L'image de la semaine ...



 Dimanche 5 août 2018 

Les Synyas Farrérauds, 6ème aux Grands Jeux de la Montagne Bourbonnaise ! 
                     

 La photo mystère ... 

 

 



Réussirez-vous à identifier ces musiciens de l'Amicale Fanfare de Ferrières-sur-Sichon. Merci à celles et ceux qui voudront bien se creuser les méninges pour trouver la solution de cette énigme. Vous ferez probablement le bonheur de quelques visiteurs de ce site.


Merci de nous transmettre vos renseignements voir des photos mystères à faire paraître sur ce site en utilisant cette adresse courriel : ferrieres.siteweb@gmail.com



Retrouvez les précédents clichés dans la rubrique "photos mystères" du site !

De gauche à droite, au 1er rang : Sylvain PAPUT, Paul MOREL, Gilbert FRADIN, Louis CHERVIN, Maître FOURNIER, François RIBOULET, Antoine PAPUT, Paul RIBOULET, Marius FRADIN, Henri RIBOULET

 

Au 2ème rang : Roger GENEST, Marcel MAGNAUD, Jean LAURAND, Louis GAILLE, Baptiste MOREL, Marcel THEVENET, Fernand BIGAY, Joseph MOREL, Francisque BECOUZE

 

Au 3ème rang : Joseph ROCHE, Joseph DIOT, Rémi GLATZ, Emile PAPUT, Joseph COGNET, Henri FRADIN, Joseph RIBOULET, Félix FRADIN

 

Au 4ème rang : Antoine FRADIN, Guy RIBOULET, Pierre PETOTON, Jean-Baptiste RIBOULET, Romain POYET, Joseph LORUT, René VALETTE, Marcel MOREL


Date de la photo : 5.9.1937


  L'actualité du moment ... 

Fermeture de la Mairie et de l'Agence Postale Communale de Ferrières-sur-Sichon

Le secrétariat de la Mairie et l'Agence Postale Communale seront fermés du 13 au 31 août 2018 inclus. Réouverture le lundi 3 septembre 2018.

En cas d'urgence, vous pouvez vous adresser à Monsieur le Maire ou à ses adjoints.

 

 


 Q’un nouviau va Farrère*... 

 

 Jeudi 30 août :  Collecte des encombrants / épaves

 

Sont collectés les objets suivants :

Objets métalliques ou contenant de la ferraille
Matériel agricole, remorque, petit tracteur
Ferrailles diverses
Cuves métalliques VIDES
Bidons et pots métalliques VIDES
Chaudières, poêles à bois
Grillage, fils de fer et barbelés
Sommiers, matelas à ressorts
Mobilier et fenêtres métalliques sans vitrage

Equipements électriques et électroniques
Frigo, cuisinière, lave-linge, lave-vaisselle, téléviseur, ordinateur...
Caravane, mobylette, remorque, vélo, scooter, tondeuse, micro-tracteur, motoculteur, pneus, voiture sur jantes...

Contacter la mairie pour tout renseignement et pour vous inscrire !

 

 

 Dimanche 26 août :  A partir de 14h, devant la caserne des pompiers, l'Association " Les amis du Four à Chaux " oragnise son 3ème concours de Pétanquille !

 

 

 

 Samedi 18 août :  L'Association "Les Amis du Four à Chaux" organise sur l'esplanade des pompiers sa traditionnelle fête des voisins. Au menu, on pourra déguster à nouveau cette année le jambon cuit au chaudron ainsi que le traditionnel "finot".

 

 

 Dimanche 12 août :  Les "gros bras" Farréraurds ont pris part au 30ème Championnat d'Allier de Tir à la Corde à Bellerive-sur-Allier.

 

 

 

 Samedi 11 août :   Fête au château de Montgilbert avec une animation musicale, dans le cadre du Festival des Monts de la Madeleine



 

De 14h30 à 18h00 : visites guidées en costumes et jeux médiévaux proposés par les membres de l’association

A 16h30, dans le cadre du Festival des Monts de la Madeleine, Concert de l’Air de Fer, Flutes et percussions.

Jean-Daniel Talma, facteur de flûte et Olivier Lenoir, percussionniste, vous invitent à un silence habité, créatif, où s’inventent des ambiances méditatives propres à révéler des images, des couleurs, des histoires…

 

 

 Dimanche 5 août :  La 53ème édition des Grands de la Montagne Bourbonnaise a consacré, à Busset, la valeureuse équipe d'Arfeuilles. Les Yadins doivent notamment leur belle victoire à leurs habiles « quillards » mais aussi et surtout à leurs solides bûcherons, qui, à la surprise générale, ont coiffé les favoris de Châtel-Montagne, invaincus depuis cinq ans dans l'épreuve reine des Grands Jeux.

Classement général. 1 er. Arfeuilles, 58 points ; 2 e ex aequo. La Chabanne et Lavoine, 55 points ; 4 e. Châtel-Montagne, 54 points ; 5 e. Busset, 49 pts ; 6 e ex aequo. Ferrières-sur-Sichon et Molles, 48 pts ; 8 e ex aequo. La Chapelle et Le Breuil, 39 pts ; 10 e. Laprugne, 37 pts ; 11 e. La Guillermie, 32 pts ; 12 e. Nizerolles, 31 pts, 13 e. Le Vernet, 26 pts ; 14 e : Saint-Nicolas des Biefs, 24 pts ; 15 e, Le Mayet-de-Montagne, 15 pts.

Hors concours : 1 er. Andelaroche, 56 pts ; 2 e. Bellerive-sur-Allier, 45 pts ; 3 e. Saint-Pierre-Laval, 38 pts ; 4 e. Lachaux, 13 pts.

Tir à la corde. Ferrières-sur-Sichon s'est imposé devant Châtel-Montagne. Molles a battu Busset pour la troisième place.

Quilles. 1. Arfeuilles ; 2. Ferrières-sur-Sichon ; 3 e. Molles.

Bûcherons. 1. Arfeuilles, 2' 43''. ; 2. Châtel-Montagne, 2' 51'' ; 3. Laprugne, 3' 05''.

Château médiéval. 1 er ex aequo. La Chabanne et Lavoine ; 3 e ex aequo. Châtel-Montagne et Molles.

Spéciale bussétoise. 1. La Chapelle ; 2. Lavoine ; 3 e Le Vernet.

 


 Mardi 31 juillet  :  Bientôt des paniers de légumes de saison à la Maison de la Vallée du Sichon !

 

 

 

 Dimanche 29 juillet au vendredi 31 août :  Bernard GRIMAUD, artiste peintre expose ses oeuvres à la Maison de la Vallée du Sichon.

 

 

 

 Dimanche 29 juillet :   Le 32ème marché aux puces du comité des fêtes a connu un réel succès et ce malgré la canicule. La recette du saucisson cuit dans une chaudière à la vapeur de a une nouvelle fois attirer de nombreux fins gourmets. Plusieurs centaines de saucissons sont partis comme des petits pains. En fin d'après-midi, tout le stock était écoulé.





Tout au long de la journée, l'animation musicale a été assurée par la Barquette de Givors, dans les rues du village et pendant le repas, servi à la salle des fêtes à plus de trois cents convives.




Le soir, une copieuse soupe aux choux made in Ferrières a régalé près de trois cents invités qui ont ensuite dansé au son de l'orchestre Galaxie dans une ambiance des plus enjouées jusqu'au bout de la nuit.


 

 

 Dimanche 22 juillet :  Dans le cadre de la journée du souvenir en mémoire des déportés et résistants de la Montagne Bourbonnaise, l'ANACR et le Souvenir Français ont organisé une cérémonie à la stèle François RIBOULET. L'occasion pour Henri DIOT, conseiller municipal et membre de l'ANACR de rendre hommage au résistant Farréraud.


 


« SI VIVRE C'EST AGIR, ALORS S'ENGAGER C'EST CONSTRUIRE SA VIE ».

Cette phrase que l'on doit à Patrick Poivre d 'Arvor colle parfaitement au parcours de François Riboulet, dont nous honorons aujourd'hui la mémoire.

En effet, l'engagement n'était pas pour lui un vain mot. Au service des autres par ses activités professionnelles d'abord, il fut menuisier-charpentier puis exerça le métier de coiffeur à Ferrières.

Dès 1909, alors qu'il n'a que 23 ans, il fonde la fanfare dénommée « l'Amicale »qu'il dirige avec brio, étant lui-même excellent musicien. Pour ce dévouement auprès des jeunes, il sera décoré des Palmes Académiques en 1939.

Durant près de 5 ans, il servit la France au cours de premier conflit mondial, notamment en Orient, d'où il fut évacué en septembre 1917. Démobilisé le 31 mars 1919, il reprend son métier et ses activités associatives à Ferrières. Ses qualités humaines le portent alors au Conseil Municipal , il devient adjoint au maire en 1925. François Riboulet était au cœur de la vie sociale de Ferrières, il était estimé et écouté.

Il avait aussi des convictions profondes. Parmi celles-ci, la foi en la République et l'attachement aux droits de l'Homme. C'était un humaniste, il ne supportait pas l'injustice.

Georges Clémenceau disait : «ON NE S'ENGAGE DANS UNE ACTION QUE POUR AGIR, NON POUR RECULER ».

François Riboulet n'était pas homme à se renier. 

Aussi, quand le sort de la France bascule aux heures sombres de la débâcle en juin 1940, il se place d'emblée du côté de ceux qui refusent la défaite puis le gouvernement autoritaire et collaborateur de Pétain. Son fils Jean-Baptiste participe dès l'hiver 1940-41 à la fabrication de postes émetteurs-récepteurs destinés à la Résistance avec Roger Kespy. Ce dernier est à l'origine des premiers maquis de la Montagne Bourbonnaise, à Châtel-Montagne dès février 1943, puis dans les Bois Noirs en juillet de la même année . Le domicile de François Riboulet est alors un point de chute pour les chefs de ces maquis qui s'y retrouvent pour coordonner leurs actions. Cette fonction de « boîte aux lettres » comme on disait alors dans la Résistance, n'est pas sans danger, d'autant plus qu'à Ferrières sévissent des miliciens redoutables.

Mais François Riboulet a choisi son camp, il ne se résigne pas à supporter la collaboration de plus en plus active du gouvernement dirigé par Pétain et Laval. Au cours d'une séance du conseil municipal, un des conseillers, dont le fils est justement milicien, propose de rédiger une lettre de félicitations à Pierre Laval pour la création de la Milice en janvier 1943. François Riboulet, qui mesure parfaitement le risque encouru, mais n'écoutant que sa conscience, s'oppose avec véhémence à cette proposition et convainc la majorité des conseillers de refuser une telle proposition. Vexé de cette humiliation, le conseiller désavoué aurait alors proféré  cette menace :  « Tu le paieras cher, Riboulet !»

En effet, le prix à payer pour avoir exprimé sa fidélité aux valeurs de la France républicaine fut exorbitant ! La Résistance s'était implantée dans la Montagne Bourbonnaise en cette année 1943, bien aidée par une population locale qui n'hésita pas à fournir abris, ravitaillement, renseignements aux combattants de l'ombre. La répression fut impitoyable. Le 15 novembre 1943, une attaque d'envergure fut menée par les troupes du gouvernement de Pétain dans le secteur Ferrières-La Guillermie-Lavoine. Si les maquisards purent passer entre les mailles du filet, Claude Vallas et Fred Laurent furent arrêtés à Lavoine. Et le 22 novembre, jour de la sainte-Cécile, patronne des musiciens, ironie du sort, c'est au tour de François Riboulet d'être arrêté à son domicile par les agents de la Gestapo. Conduit à Vichy pour y être interrogé, puis emprisonné à la Mal-Coiffée à Moulins, François Riboulet est interné à Compiègne avant de connaître le sort terrible des déportés dans le sinistre camp de Büchenwald. Livré au sadisme des gardiens, subissant l'entreprise impitoyable de  déshumanisation des déportés, François Riboulet y décède le 13 mai 1944.

Il aura donc payé de sa vie son engagement au service des valeurs défendues par la Résistance : amour de la Liberté, de l'Egalité, mais aussi attachement à la justice, à la fraternité, à la dignité humaine. Reprises dans le programme du Conseil National de la Résistance, ces valeurs donnent son sens au combat et à l'engagement d'hommes comme François Riboulet, qui, comme tant d'autres à toutes les époques, ont lutté contre toutes les formes de sujétions, contre toutes les tyrannies, contre toutes les doctrines qui dressent les hommes les uns contre les autres.

Ce combat demeure très actuel, l'engagement est aujourd'hui essentiel alors que les dangers  grandissent de par le monde, que les idéologies dont tout le mal est venu reprennent vigueur aux quatre coins de l'Europe; aujourd'hui plus que jamais, souvenons-nous des mots du poète-résistant Pierre Seghers :

« JEUNES GENS QUI ME LISEZ PEUT-ETRE, PENSEZ-Y, LES BUCHERS NE SONT JAMAIS ETEINTS, ET LE FEU, POUR VOUS, PEUT REPRENDRE. »



 


 Samedi 21 juillet :  Le traditionnel concours de pétanque de l'Amicale des Sapeurs pompiers, a eu lieu comme chaque sur le terrain communal à proximité de la caserne. Il rassemblait 24 doublettes venues de Ferrières, mais aussi des communes voisines. Après des rencontres parfois très passionnées, les résultats étaient connus en début de soirée. Au final les équipes Benoit / Michel de Busset et  Dominique / Jean-Pierre d’Arronnes se sont adjugées les deux premières places de la compétition suivi de d’Adrien / Cédric de Saint Pierre Laval 3ème et de Damien / François de Ferrières 4ème.

 

 

 

 Dimanche 15 juillet :  Cet après-midi, depuis 17h, les Français ont les yeux rivés sur leurs écrans pour assister à la demi-finale de la Coupe du Monde qui oppose la France à la Croatie. Dans plusieurs villes, des écrans géants ont été installés, pour que les supporters puissent partager ensemble ce moment sportif. L’ASF a transformé ce dimanche soir la salle Jean-Baptiste RIBOULET du stade municipal, en «fan zone» pour le plus grand bonheur de tous, petits et grands.

 

 

 

 Jeudi 12 juillet :  À l'occasion de sa sortie estivale, à Limons, le Club de l'Amitié a réuni 37 personnes venues profiter d'un programme gourmand avec friture et cuisses de grenouilles à l’Hôtel du Pont. Un menu très apprécié par les convives qui ont poursuivi cette journée par la visite de la fromagerie de Ris. Place désormais aux vacances pour les adhérents du club qui sont appelés à se revoir pour le repas de rentrée, le jeudi 13 septembre 2018 à Montpeyroux.



 

 

 Dimanche 7 juillet :  Trente huit habitants du quartier de  « La Gare », « Le Grand Terme » se sont retrouvés, comme chaque année, autour d'un repas convivial. Pour cette fête annuelle, Bénédicte GUILLON et Lionel GRAVILLON se sont transformés en organisateurs et se sont chargés du plus gros de la préparation. Les convives n'avaient plus qu'à se déplacer. Ce fut une belle réussite, comme à chaque fois. Rires, discussions bon enfant, échanges ont permis de se retrouver, de papoter, et de s'enquérir des dernières nouvelles. Rendez-vous est déjà pris pour l'année prochaine.

 

 


 Mercredi 4 juillet :  La nouvelle lettre d'information municipale est sortie !





La nouvelle lettre Ferrières sur Sichon Info n°59 de l'été 2018 est sortie. Sa distribution assurée par les membres du conseil municipal est en cours dans les boites aux lettres des habitants de la commune.  Vous en trouverez d'ici la fin du mois une version numérique sur ce site (rubrique "bulletins municipaux - 2018"  pour la consulter sur votre tablette ou votre ordinateur. Bonne lecture !






 Mardi 3 juillet :  Le Conseil Municipal s'est réuni à la mairie. L'ordre du jour de la réunion est consultable à la rubrique " Mairie / Les réunions du conseil " du site.

 

 

... Pour marquer la fin de  la saison, Odile CHAUFFRIAS, l'animatrice de l’activité « gym d'entretien », a donné rendez-vous à ses élèves à la Mergée pour festoyer. Ce sont plus d'une dizaine de personnes, principalement des dames, qui se sont retrouvées pour déguster un délicieux et copieux repas dînatoire, dans une ambiance très conviviale. Au vu des regards enjoués, à la fin du repas, il semblerait que toutes et tous aient apprécié cette soirée conviviale, qui demande moins d'efforts que lors des cours de gymnastique du mercredi. Après une pause estivale, les cours reprendront le mercredi 12 septembre 2018 à 18h30 à la salle des fêtes.

 

 

 


Pour ce 96e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, de nombreuses cérémonies ont eu lieu sous un temps maussade, et même pluvieux pour beaucoup. Cela n'a pas empêché la population de se rendre en nombre aux commémorations pour rendre hommage aux soldats morts pendant la 1ère Guerre Mondiale, aux côtés des élus des communes, mais aussi des associations des anciens combattants avec les portes drapeaux.

Dans chaque commune, dépôt de gerbe, minute de silence, Marseillaise... ont ponctué cette commémoration de l'armistice du 11 novembre, entamée par la lecture du message du Ministre Kader Arif, ministre délégué auprès du Ministre de la défense, chargé des anciens combattants.

Une journée de mémoire pour rendre hommage aux soldats morts pendant la 1ère Guerre Mondiale. - See more at: http://www.hauteprovenceinfo.com/article/11/11/2013/les-communes-ont-commemore-larmistice-du-11-novembre-1918/3379#sthash.Z79s00WB.dpuf

En cette année 2014, cent ans après le début de la Grande Guerre, la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 prend une autre dimension…

- See more at: http://www.hauteprovenceinfo.com/article/11/11/2014/les-communes-des-alpes-de-haute-provence-ont-commemore-larmistice-du-11-novembre/5289#sthash.MnJYbkPs.dpuf

Comme partout en France, les communes des Alpes-de-Haute-Provence ont commémoré l'Armistice de la 1ère Guerre mondiale en ce 11 novembre, de Manosque à Barcelonnette, en passant par Malijai, Montfuron, Pierrevert, Saint-Julien-du-Verdon... Les communes se sont souvenues de leurs enfants morts pour la France sur les champs de bataille que ce soit du côté de Verdun, de la Somme, ou ailleurs...

Pour ce 96e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, de nombreuses cérémonies ont eu lieu sous un temps maussade, et même pluvieux pour beaucoup. Cela n'a pas empêché la population de se rendre en nombre aux commémorations pour rendre hommage aux soldats morts pendant la 1ère Guerre Mondiale, aux côtés des élus des communes, mais aussi des associations des anciens combattants avec les portes drapeaux.

Dans chaque commune, dépôt de gerbe, minute de silence, Marseillaise... ont ponctué cette commémoration de l'armistice du 11 novembre, entamée par la lecture du message du Ministre Kader Arif, ministre délégué auprès du Ministre de la défense, chargé des anciens combattants.

Une journée de mémoire pour rendre hommage aux soldats morts pendant la 1ère Guerre Mondiale. - See more at: http://www.hauteprovenceinfo.com/article/11/11/2013/les-communes-ont-commemore-larmistice-du-11-novembre-1918/3379#sthash.Z79s00WB.dpuf

En cette année 2014, cent ans après le début de la Grande Guerre, la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 prend une autre dimension…

- See more at: http://www.hauteprovenceinfo.com/article/11/11/2014/les-communes-des-alpes-de-haute-provence-ont-commemore-larmistice-du-11-novembre/5289#sthash.MnJYbkPs.dp
 Activités régulières ... à Ferrières 

 

 Le coin des producteurs locaux :  le mercredi soir (de 17h à 19h place de la Poste) ... les producteurs locaux vous attendent ...



 Scrabble :   le jeudi de 14h à 16h à la mairie (petite salle du rez-de-chaussée / mairie), sauf le 2ème jeudi de chaque mois et pendant les vacances scolaires

 Patchwork :    le vendredi de 9h à 11h30 à la mairie (petite salle du rez-de-chaussée / mairie), sauf vacances scolaires

  Atelier Gym'Equilibre pour les + de 55 ans :  le lundi de 14h à 15h à la salle des fêtes  (Karine MARRE - animatrice tél. 06 28 43 77 12 ou Codep EPGV tél. 04 73 34 49 12)

 Club de l'Amitié :   l'après-midi, le 2ème jeudi du mois dans les locaux du club, place de l'église

 Gym d'entretien :  le mercredi de 18h30 à 19h30 à la salle des fêtes (Contact : Odile Chauffrias tél. 04 70 41 14 69)

 Danse Africaine :  le vendredi à la salle des fêtes ou au théâtre des masques de 19h à 20h (cour animé par Franck BITEMO, danseur, chorégraphe et musicien)

 Chorale " Les Grenouilles " :   avec l'Association " Les P'tits Mozart " les répétitions se déroulent tous les jeudis soir hors vacances scolaires, à partir de 20h30 à la mairie (salle de musique)

 Musique :   cours le jeudi et le vendredi après-midi à la mairie (salle de musique), sauf pendant les vacances scolaires

 Entraînement de foot :   les jours et horaires d'entraînement pour la saison 2017-2018 sont fixés aux mercredis et vendredis à 19h30 ... rendez-vous avant chaque séance à 19h15 aux vestiaires
                                  
Pour plus de renseignements sur l'ensemble de ces activités vous êtes invités à consulter la rubrique " Loisirs / Les activités " du site. 


 La newsletter : FERRIERES@CTU 


Gardez le contact avec la commune de Ferrières sur Sichon et son site internet !


Abonnez-vous à la newsletter " FERRIERES@CTU " pour recevoir, régulièrement, dans votre boîte aux lettres électronique, l'essentiel des nouveautés parues sur le site ainsi que diverses informations en rapport avec la vie de la commune de FERRIERES SUR SICHON.

Cliquez sur un des deux liens qui sont proposés, en haut à droite ou en-dessous du menu du site. Il ne vous reste plus qu'à nous communiquer l'adresse mail de votre choix. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en suivant les instructions indiquées en bas de chaque newsletter.



 FERRIERES SOUS L’OBJECTIF DES PHOTOGRAPHES ... 

 

Afin d'agrémenter ce site avec des photos numériques, nous sommes preneurs de vos clichés mettant en valeur FERRIERES … son bourg, ses paysages, son patrimoine …

                                Pluie d'or à Ferrières

Une évolution « au gré des saisons » serait un plus. Merci de nous transmettre vos photos libres de droit à cette adresse courriel : ferrieres.siteweb@gmail.com

                         Le rhodo les pieds au bord de l'eau

Photos Marie-Agnès GENTY    

 



© Copyright 2011 -- Réalisation et Design Trifiro-Développement -- Contenu du site Internet Responsables Communication de la Mairie de Ferrières sur Sichon --